L'Institut | Mission insertion de Bull   | Groupes de réflexion | Publications | Livres adaptés pour aveugles
  Accueil> Publications> Lettre N°7
Contact |Plan du site 

Lettre N° 1
Lettre N° 2
Lettre N° 3
Lettre N° 4
Lettre N° 5
Lettre N° 6
Lettre N° 7
  . Editorial
. Cerveaux et machines
. L'informatique vue...
. Ethique et technique
. Risques et complexité
Lettre N° 8
Lettre N° 9
Lettre N° 10
Lettre N° 11
 
 
 
Archives de la Lettre de l'Institut
Sommaire n°7 avril 2005
 Editorial  Ethique et technique
 Cerveaux et machines  Risques et complexité
 L'informatique vue par l'entreprise  
 
Editorial

Par Jean Michaud, conseiller-doyen honoraire de la Cour de Cassation ; membre du Comité consultatif national d'éthique.

Le groupe « Ethique et technique » a été créé le 18 avril 2000. Depuis lors il a poursuivi son chemin au fil des exposés présentés par des personnalités extérieures ou, parfois, par certains de ses membres.

Le terme « technique » a été interprété de façon extensive par l'effet de sa coexistence avec le terme éthique.

C'est ainsi que nous nous sommes quelque peu éloignés de l'informatique qui est au centre de nombre de travaux menés par les autres groupes.

Nous avons utilisé le mot« éthique » en tenant des propos qui eussent été mieux précisés par celui de bioéthique.

Aussi, avons-nous pu débattre, entre autres sujets, de génie génétique, de l'embryon, de la brevetabilité du vivant, de greffe d'organes ou de fin de vie.

Notre objectif n'était pas, en effet, de traiter de l'éthique au sens traditionnellement philosophique qui nous eût obligé à parcourir de façon trop ambitieuse d'immenses territoires de la pensée.

Nous avons voulu plutôt réfléchir sur les implications pour la société de certains progrès scientifiques, en particulier dans le domaine de la biologie. Il nous a fallu dans cet esprit pénétrer sur le domaine du Droit, en nous intéressant spécifiquement aux « deux côtés de la barre », pour reprendre une expression qu'utilisent volontiers les familiers des Palais de Justice.

Ainsi au cours de nos réunions, qui se tiennent une fois tous les deux mois, beaucoup de passionnants propos ont été échangés sans que soit épargné l'orateur du jour qui se voyait exposé sans ménagements à la contradiction, à la critique pour finalement être réconforté par un éloge mérité. Mais il ne s'agissait que de paroles dont il eût été déplorable que rien ne demeurât.

C'est pourquoi, à l'imitation des autres groupes, le groupe « Ethique et technique »a entrepris de rassembler en un volume quelques unes des contributions offertes par ses membres.

C'est l'Harmattan qui a accepté de recueillir, et d’éditer ces textes, revus par leurs auteurs. L'ouvrage ainsi réalisé prendra place dans la collection des travaux de l'Institut Fredrik R. Bull. Les mots tôt évanouis ne suffisent plus. A « verba volant » nous préférons « scripta manent ».